Vos commentaires

"Torturé et sensible, Philippe livre sans filtre une tranche de vie poignante, parfois perturbante et en même temps pleine d'espoir. Une histoire touchante, merci !".

Guillaume (Octobre 2017)

"Je l’ai lu ce weekend d’une seule traite. Bravo ! Il est très touchant et, tu as raison, je t’ai compris…"

Elie (Juin 2017)

" ... C'est ton histoire que tu as couché sur ces pages blanches, conséquence de ton "moi", tes émotions vécues depuis enfant... tes écrits m'ont fait un grand écho, des phrases, des mots qui ont été la cause de mon chemin de vie... ton livre est beau, c'est un quatrième enfant (ton enfant intérieur) qui est né... Dans tous les cas un magnifique témoignage sur les tsunamis de la vie, desquels on peut toujours se relever... tu l'as fait et c'est une réussite..."

Martine (Octobre 2017)

"J'ai été très émue car ton histoire fait résonance.... Ton écriture est brute, sans fard et c'est ce qui fait que c'est poignant et parfois nous fait sortir de notre zone de confort (mot très à la mode actuellement). Philippe, tu as une vraie plume, un style très à toi: continue dans tous tes projets et surtout ne te retourne pas: le meilleur est devant. Ah, j'oubliais: je l'ai lu 2 fois. Merci, Philippe!"

Carole (Novembre 2017)

"L’auteur revient dans le texte avec sincérité sur les épisodes douloureux qui ont traversé et façonné son existence. Il évoque sa réussite professionnelle -fruit d’un travail acharné qui lui coûtera son couple et sa santé-, sa tentative de suicide, ses errances -dans la nuit, la drogue et la prostitution-, sa reconversion comme photographe, la création artistique, ses enfants et ses recherches d’un nouvel amour. L’auteur se dévoile dans sa sensibilité, ses regrets, ses confessions, ses leçons sur le rapport à l’autre, l’amitié, le couple, la paternité, la vie. L’auteur partage ainsi son regard sur le monde nourri d’incompréhension pour l’injustice, la misère et la guerre. Il aurait voulu le sauver, il essaie malgré tout de le consoler, avec tendresse. Le texte mélange récits, poèmes, chansons, reportages (en Indonésie, après un tsunami, un tremblement de terre…) et correspondances sentimentales avec des femmes. Cri d’amour pour celles-ci, pour le livre (pour cet homme de l’édition, c’est la chose qui compte le plus pour lui après l’humain), le texte est avant tout un cri d’amour pour la vie qui malgré tout, comme il dit, reprenant alors les mots de son fils : La Vie est une fête."

Pascal BAGOT - Journaliste (Novembre 2017)

"Un jour, tout vole en éclat. La séparation c'est brutal, soudain, violent, même si le drame sommeillait, sous-jacent. L'auteur écrit ces moments de désespoir, d'abîmes, de renaissance, de survie. Il écrit pour lui, pour elles, les différentes femmes de sa vie, mais surtout il écrit pour ses fils. Pour toutes ces choses qu'on ne peut pas toujours dire. Pourtant au clap de fin on se dit qu'il écrit pour nous aussi : des profondeurs de son âme, de ses moments sombres ou plus clairs, des profondeurs de l'alcool, on suit son cheminement vers sa nouvelle vie, vers LA vie, vers l'Amour, l'Amitié qui ne juge pas, mais apaise, comprend, entoure, fait grandir. Ce livre est une illustration concrète de cette citation de René Char "l'avenir est ouvert".

Dominique (Novembre 2017)

"Des mots crus, poignants , exprimant tout du long de ces pages le sentiment que l'Homme est Amour ."

Pascal (Novembre 2017)

"Une autobiographie? Non. Plutôt un journal intime, véritable confession d'un homme blessé par la vie. Philippe Fouchard nous entraîne dans un univers qui lui est sien grâce à son écriture maîtrisée et spontanée. Il y évoque avec sincérité son amour et son respect des livres que nous partageons avec lui, mais aussi les moments difficiles comme la dépression ainsi que la difficulté de communiquer avec son conjoint dans une telle situation, qui se soldera par une séparation douloureuse, le suicide, le désespoir et les échecs sentimentaux. C'est le soutien inconditionnel de son fils qui le sauvera littéralement et lui permettra de retrouver un sens à sa vie, les voyages, une reconversion professionnelle grâce à la photographie, l'écriture, la genèse de sa société LibriSphaera. Il retrouvera également l'amour et la joie d'être de nouveau père. La Vie est une fête, Papa, un titre plein de promesses et d'espoir, inspiré, encore une fois, par son fils, véritable ange gardien. Ce livre est aussi le récit d'une renaissance, une leçon de courage, la meilleure école étant celle de la vie. "

AKSCHRONICLES - blogueuses littéraires (Décembre 2017)

"C’est un livre courageux dont on ne sort pas indemne. Vous vous êtes livré complètement et votre vie n’a pas été un long fleuve tranquille !! Vous vous êtes construit et ce que vous êtes devenu montre qu’à force de courage et de réflexions on peut s’en sortir et devenir un homme, un vrai."

Hervé (Janvier 2018)

"Bravo, pour cette biographie, qui inclut beaucoup de monde, prouvant que tu es, je pense, une personne qui avance avec le coeur. Ta bonté, ta simplicité, ton amour pour tes enfants se ressentent. Puis les détails dans les descriptions où l'on voit un peuple Indonésien bousculé, par le caprices de la mer et des terres, les sunamis, les tremblements de terre. Les paroles de chansons, que tu as inclues, c'est original. Tu as les plus beaux métiers: la photographie, l'écriture. Ceux qui nous rapprochent des gens, sans y mettre de frontière. Dans ce livre, tu es toi...enchantée de te connaître, Philippe".

Aicha (Janvier 2017)

…Sans doute par des remerciements et des félicitations pour ce courage, cette transparence, cette indifférence sage au regard de l'autre quel que soit le sujet abordé…

Bravo donc pour ce bel ouvrage, porteur d'espoir et de résilience pour les premiers destinataires que sont tes garçons, mais aussi pour ceux plus anonymes avec lesquels tu as choisi de partager en élargissant la publication…

La vie m’apparait comme riche d'opportunités saisies ou non, d'actes manqués ou réalisés, réfléchis ou instinctifs, de courage, de dissimulation...

Seuls les accidents qui la jalonnent, nous obligent à prendre le temps de constater l'étendue des failles dissimulées derrière la belle vitrine que nous prenons soin de garnir au quotidien…

Merci pour ces témoignages de voyage (malheureusement souvent dramatiques)...

Merci pour l’intensité (parfois confuse mais le sentiment d’amour l’est parfois…) du partage de ces quêtes d’une autre…

Arnaud (Avril 2018)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly